Plancher chauffant hydraulique : composition, installation et avantages

Grâce au système de chauffage comme le plancher chauffant hydraulique, il n’est plus nécessaire de se vêtir d’habits lourds lorsqu’on est chez soi en hiver. Les moyens de chauffage sont conçus pour obtenir une température intérieure agréable  et plus vivable en hiver. L’installation de ces systèmes permet de lutter contre le froid de canard en période de basse température. Le plancher chauffant hydraulique fait partie des systèmes de chauffage au sol, très utilisé actuellement. Comme le plancher chauffant électrique, toute l’installation est encastrée dans le sol et la chaleur est émise depuis la surface du sol.

De quoi est constitué un plancher chauffant hydraulique ?

Le plancher chauffant hydraulique est constitué d’un certain nombre de dispositifs qui jouent des rôles complémentaires. Pour cela, l’installation de ce système ne permet aucune erreur. Une fausse manœuvre pourrait compromettre l’efficacité de l’installation et sa longévité.

Un élément important du plancher chauffant hydraulique, le collecteur d’eau approvisionne les tubes chauffants en eau et collecte aussi l’eau provenant de ces tubes. Pour le chauffage de l’eau, le système se dote d’un générateur à basse température. A noter que le système de chauffage à l’eau peut être couplé à une chaudière, à une pompe à chaleur ou à des capteurs solaires. Il peut fonctionner au gaz, au bois, fioul, ou mazout.

https://docs.google.com/presentation/d/1hur_SZnN-Sv212-mnW_xt58gOZx4JhuatVP9vHUL3eM/edit?usp=sharing

Le plancher chauffant ne peut assumer efficacement et correctement ses fonctions sans les plaques isolantes. Il s’agit de panneaux non conducteurs qui empêchent la déperdition de chaleur et qui assurent l’étanchéité complète du système. Complètement planes, ces panneaux isolants doivent aussi être résistants à la compression. Un système de chauffage hydraulique se compose également de tubes serpentins souples et résistants à la chaleur, dans lesquels de l’eau chaude va circuler. Ces tubes ont leur place en dessus des plaques isolantes.

Le plancher chauffant hydraulique peut être couplé à un thermostat ou un programmeur. Grâce à ces deux dispositifs, l’utilisateur peut ajuster la température de la pièce en fonction de ses besoins et de son mode de vie. En dessus du plancher chauffant, on pourra installer un revêtement de sol compatible, lequel doit évidemment permettre une conductivité thermique. Les moquettes épaisses sont donc à éviter.

Comment obtient-on de la chaleur avec ce plancher chauffant ?

Le principe de fonctionnement du plancher chauffant hydraulique n’est pas difficile à comprendre. On a déjà expliqué tout à l’heure le rôle du collecteur d’eau et celui des tubes. L’eau provenant du collecteur circule dans les tubes. L’eau transmet sa chaleur aux tubes, qui les transmettent à la chape d’enrobage puis au revêtement de sol. La température du sol ne doit jamais dépasser 28°C. Les fabricants ont fait en sorte que le système garde ce seuil lorsqu’il est en marche. La température est ensuite diffusée par rayonnement dans toute la pièce. Ce système ne chauffe pas l’air mes les objets qui s’y trouvent.

Le plancher chauffant hydraulique demande un entretien régulier, environ tous les cinq ou sept ans. Les tubes conducteurs d’eau peuvent s’encrasser et se boucher au fil des années. Il faudra ainsi rincer et nettoyer la conduite d’eau pour rallonger la durée de vie du système et lui garantir efficacité. A savoir que le système de chauffage au sol tel que le plancher chauffant hydraulique est compatible avec le revêtement de sol en céramiques et en pierre.

Que faut-il savoir sur l’installation d’un plancher chauffant à eau ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’installation d’un plancher chauffant à eau se déroule en quelques étapes dont chacune ne doit pas être négligée. La première étape est l’installation du collecteur d’eau. Ce dispositif peut trouver sa place dans un coffrage dans la salle de bain ou dans la cuisine ou alors dans un placard bien à l’abri. La deuxième étape c’est de préparer le sol. Un sol plein d’aspérités ne peut pas recevoir un plancher chauffant hydraulique. Il faudra donc s’assurer que la surface est bien plane et propre. La troisième étape consiste à installer des panneaux isolants, qui eux aussi doivent être parfaitement planes. La quatrième étape, c’est la fixation des tubes à l’aide d’agrafes ou autres sur les plaques isolantes. Après l’installation des tubes, il faudra préparer la couverture avec une chape en béton. Cette dernière a un rôle important à jouer, celui de diffuser la température. L’étape ultime, c’est la mise en place d’un revêtement de sol.

Plancher chauffant à eau ou plancher chauffant électrique ?

Le plancher chauffant à eau et le plancher chauffant électrique ont chacun ses propres avantages et inconvénients. Pourtant, si on veut un système de chauffage moins couteux à l’installation, qui ne nécessite aucun entretien, qui diffuse rapidement de la chaleur, on peut opter pour le plancher chauffant électrique.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *